Letzte Etappe der Tramlinie Cornavin-Meyrin-CERN eingeweiht

In Genf wurde am Wochenende die dritte und letzte Etappe der Tramlinie Cornavin-Meyrin-CERN (TCMC) eingeweiht. Diese führt von der Haltestelle "Jardin Alpin" zum "CERN" und verbindet nun Meyrin und das CERN mit der Innenstadt von Genf. Die Gesamtkosten für diese Etappe betragen 170 Millionen Franken, wobei alleine für die Überdeckung der Strassentransitachse in Meyrin 70 Millionen Franken aufgewendet werden musste und so erst der Platz für's Tram frei wurde. Die erste Etappe von Cornavin bis Avanchet konnte bereits im Dezember 2007 abgeschlossen werden und im Dezember 2009 erfolgte die Eröffnung des zweiten Abschnitts von Avanchet über Jardin Alpin bis Meyrin-Gravière  .

Haltestelle "Jardin Alpin" - Abzweigepunkt zur letzten Etappe      Foto: Marcel Manhart

 

Die dritte und letzte Etappe der Tramlinie Cornavin-Meyrin-CERN (TCMC) wurde offiziell mit den kantonalen und kommunalen Behörden eingeweiht. Der Vorsitzende des Staatsrats Mark Muller, Leiter der Abteilung Gebäude-und Informationstechnik (ICSD), Staatsrätin Michèle Künzler, Leiterin der Abteilung für Inneres und Mobilität (DIM), die Frau Bürgermeisterin von Meyrin Monique Boget und der Vorsitzende des Vorstands der Transport Publics Genevois (TPG), Patrice Plojoux haben zusammen an der Zeremonie teilgenommen.

Zwei Jahre nach der Eröffnung des Abschnittes Avanchet - Meyrin-Gravière, konnte nun der letzte Abschnitt der TCMC (Tram Cornavin Meyrin CERN) dem Betrieb übergeben werden. Der neue Abschnitt wird künftig durch die Tramlinie 18 bedient.

 

La dernière étape de la ligne de tram Cornavin-Meyrin-CERN (TCMC) a été inaugurée

 

La troisième et dernière étape de la ligne de tram Cornavin–Meyrin–CERN (TCMC) reliant le Jardin Alpin au CERN, a été inaugurée ce matin. Ce ne sont pas moins de 2500 mètres de doubles voies, soit dix kilomètres de rails, qui ont été posés. Ce nouvel axe reliera le village de Meyrin et le CERN au centre-ville de Genève (Gare Cornavin et Coutance).


Ce troisième tronçon, d'un coût de 170 millions de francs, dont 70 millions uniquement pour la réalisation d'une tranchée couverte à Meyrin permettant d'enterrer le trafic de transit et de dégager l'espace nécessaire en surface pour le tram, aura nécessité trois ans et demi de travaux. Il fait suite à une première étape reliant Cornavin aux Avanchets, achevée en décembre 2007, ainsi qu'au deuxième tronçon, joignant les Avanchets à Meyrin-Cité, inauguré en décembre 2009.

C’est avec le même étonnement et le même enthousiasme que leurs voisins de la Cité en décembre 2009, que les habitants de Meyrin-Village ont vu passer le tram entre leurs maisons ce matin ! La troisième et dernière étape du tram Cornavin-Meyrin-CERN (TCMC) a été inaugurée officiellement par les autorités cantonales et communales ce matin. Le président du Conseil d'Etat Mark Muller, chargé du département des constructions et des technologies de l’information (DCTI), la conseillère d'Etat Michèle Künzler, chargée du département de l'intérieur et de la mobilité (DIM), Madame la maire de Meyrin, Monique
 Boget, le président du conseil d'administration des Transports publics genevois (tpg), Patrice Plojoux ont notamment pris part à la cérémonie. Dès 13 h, la manifestation s’est poursuivie par une fête populaire pour les riverains et les voyageurs avec des spectacles de rue, projections de films, expositions au CERN, animations dans le tram « Accélérateur de voyageurs » et stands.

Deux ans après la mise en service du tram sur l’axe Avanchet – Meyrin-Gravière, c’est donc au tour du tronçon entre Jardin-Alpin et CERN, deuxième et dernière branche du TCMC, d’être traversé par les rails. C’est en ligne 18 que les trams desserviront ce nouveau parcours, sur la route de Meyrin où ils feront halte cinq fois : aux arrêts Bois-du-Lan, Meyrin-Village, Hôpital-la-Tour, Maisonnex et au nouveau terminus de la ligne, CERN. La ligne 18 reliera directement le village de Meyrin au centre-ville de Genève – arrêts Gare Cornavin et Coutance – en passant par les Avanchets et le pôle commercial de Balexert, tout en continuant de renforcer l’axe très fréquenté de la Servette. 21 minutes suffiront alors à relier la gare Cornavin au CERN (23 depuis Coutance) !

Comme sur toutes les lignes de tram, la fréquence de la ligne 18 sera de quelque 10 minutes en journée – soit un tram toutes les 3.5 minutes sur les tronçons communs (lignes 14, 16 et 18) – et 20 minutes en soirée (dès 21 heures).

Afin d’assurer le rabattement de tous les Meyrinois sur le tram, la ligne de bus 57 – reliant Meyrin-Cité et Village à l’aéroport et aux gares de ZIMEYSA et de Vernier-Meyrin – établit la connexion à divers arrêts des lignes 14, 16 et maintenant 18. Elle est, en outre, renforcée par une fréquence de passage calquée celle du tram ; un renfort en véhicules rendu possible par la suppression de la ligne 56 qui n’a désormais plus raison d’être, puisque c’est elle qui reliait le CERN au tram.

Particularités
Cette dernière étape, la plus longue des trois tronçons qui constituent la ligne TCMC, se compose de deux parties : un tronçon d'un kilomètre nommé « Direttissima », sur la route de Meyrin entre le Jardin Alpin et Meyrin-Village et le lot 3 d'un kilomètre et demi, de l’avenue de Vaudagne au CERN. Elle se caractérise entre autres par la réalisation d'une tranchée couverte de 565 mètres de long sous le village de Meyrin, permettant aux voitures de traverser Meyrin-Village en sous-sol, libérant ainsi de la place en surface pour le passage du tram. Sa construction a nécessité la mise en place d'une déviation de circulation dès l'automne 2007, pour les quelque 25 000 véhicules qui transitaient quotidiennement par le village. Le sens de circulation, direction CERN, a été inauguré le 28 février de cette année et la mise en service complète de la tranchée a suivi le 21 avril dernier.

Principaux travaux réalisés
Les travaux suivants ont été réalisés sur ce troisième tronçon :
• Réalisation de la tranchée couverte de Meyrin ;
• Démolition et reconstruction du pont de Feuillasse,

   renommé à l'occasion « pont du Jardin Alpin » ;
• Création d'un passage à faune sous la route de Meyrin ;
• Plantation d'arbres supplémentaires ou en remplacement de ceux qui ne pouvaient subsister.

Les habituels travaux de génie civil liés à la construction d’une nouvelle ligne de tram ont également été entrepris, tels que l'adaptation des réseaux des Services Industriels de Genève (SIG) (eau, gaz, électricité), de Swisscom, du téléréseau et de la signalisation lumineuse. En outre, des conduites pour le chauffage à distance ont été intégrées au programme du TCMC en cours de travaux.

Le TCMC (Tram Cornavin - Meyrin - CERN)

D'un coût de 420 millions de francs, subventionné à hauteur de 50 % par la Confédération dans le cadre du fonds d'infrastructure, le chantier aura nécessité plus de cinq années de travaux. Longue de 9 kilomètres et pourvue de 18 arrêts au total, la ligne représente une augmentation de 50 % des infrastructures globales de tramway et contribue de façon majeure au développement des transports publics du canton. Le TCMC répond d'une part à des besoins impératifs en renforçant l'inscription du secteur de la rive droite concerné dans l'agglomération genevoise. Il s'inscrit d'autre part dans une politique générale de développement durable, avec comme objectif « un report modal », c'est-à-dire un transfert significatif des déplacements motorisés et individuels vers les transports en communs.

Aménagement urbain au centre
Un aménagement public temporaire sera mis en place le long de la route de Meyrin, sur l'esplanade du CERN, dès le 30 avril 2011 et jusqu'à fin 2013. Cet espace éphémère se composera de faisceaux de trajectoires végétales, dans une symbolique de convergence des savoirs des hommes à la découverte de l'univers. Son objectif consiste à supprimer les stationnements en face du CERN au profit d'un espace public plus attractif pour en démontrer le potentiel. Le coût du projet, qui s'élève à 150 000 francs, sera pris en charge à hauteur de 75 % par le canton de Genève et le solde par le CERN.

En parallèle à cette opération, un concours international d'espace public sera lancé en mai 2011 en vue d’aménager l'espace d’accueil emblématique du CERN. Ce concours permettra de concevoir une image directrice plus globale des abords du CERN le long de la route de Meyrin à l'horizon 2030. A l'issue du concours, une exposition des projets lauréats se tiendra au Globe de la science et de l'innovation (CERN) du 19 au 28 janvier 2012. Le chantier de ce nouvel espace public débutera fin 2013-début 2014 pour un coût avoisinant les 5, 2 millions de francs, dont une participation de plus de 2 millions de francs de la Confédération. Cette opération s'inscrit dans le cadre des mesures d'infrastructures de transport issues du projet d'agglomération franco-valdo-genevois.

18, le tram  "accélérateur de voyageurs"  pour  rejoindre  le CERN  en  toute  sérénité                                                                                                                            Photo: TPG

Coutance - CERN, le chantier est bouclé, le Tram Cornavin Meyrin Cern (TCMC) est désormais une réalité. Sept nouveaux arrêts complètent la ligne 18 qui rejoint le CERN et dessert : Blandonnet, Jardin-Alpin-Vivarium, Bois-du-Lan, Meyrin-Village, Hôpital-La Tour et Maisonnex.

La ligne 18 relie directement le village de Meyrin au centre-ville de Genève – arrêts Gare Cornavin et Coutance – en passant par les Avanchets et le pôle commercial de Balexert, elle renforce l’axe très fréquenté de la Servette.

Comme sur toutes les lignes de tram, la fréquence est de 10 minutes en journée et 20 minutes en soirée; Le tram met 21 minutes pour relier la Gare de Cornavin au CERN (23 depuis Coutance).
Avec le prolongement de la ligne 18, les horaires des lignes de trams sont adaptés et font l'objet d'un guide horaire disponible dans les agences TPG.

Autres nouveautés:
- la ligne 57 qui offre de nombreuses connexions avec les lignes du réseau, propose une

  fréquence améliorée la journée, de plus son horaire est synchronisé avec la ligne 18.

- la ligne 56 n'ayant plus sa raison d'être avec l'arrivée du tram à Meyrin est supprimée.

 

Kommentar schreiben

Kommentare: 0